7 OUVERT DU LUNDI AU DIMANCHE 8:00 à 18:00 Restons en Contact: +33 611 3229 07

Rédaction, Rédacteur, Référencement : un bol d’air avec Olivier Andrieu

Rédaction, Rédacteur, Référencement … On avait envie de vous parler du métier de rédacteur avec Olivier Andrieu, expert s’il en est. Présente-t-on encore Olivier Andrieu ?  « Consultant en optimisation pour les moteurs de recherche (SEO) et blogueur français » nous dit Wikipédia. « Pionnier du référencement naturel, expert des moteurs de recherche et du Seo » rajouterions-nous.

© Catherine Theulin, Contrast photography

© Catherine Theulin, Contrast photography

Son site Abondance est la référence. Il y écrit « mon activité aujourd'hui tourne essentiellement autour des moteurs de recherche, en tant que consultant SEO. Elle consiste à former les utilisateurs aux outils de l'Internet, à la recherche d'information sur ce réseau et à la promotion d'un site Web, à effectuer des audits SEO, à conseiller des entreprises sur leur visibilité "moteurs", l'optimisation de leur site et leur référencement naturel, à maintenir les sites du "Réseau Abondance", ainsi qu'à écrire des articles et des livres sur la recherche d'information et le référencement de site web »

  • Vous êtes sans conteste l’un des spécialistes français du référencement et un observateur de son évolution. Quel regard avez-vous sur un autre métier du web : les rédacteurs ?

Olivier Andrieu : Il s'agit d'un métier très proche de celui du SEO et qui a finalement toujours existe (et qui n'a pas attendu le Web pour cela, d'ailleurs 🙂 ). C'est un métier complexe pour plusieurs raison : il y a beaucoup de monde sur le marché (et parfois le marché offshore) et les contraintes du SEO aujourd'hui très fortes. Rédiger pour l'internaute en tenant compte de ces contraintes demande également à rajouter une couche de complexité qui n'est pas toujours évidente à prendre en compte. Car l'objectif final est toujours le même : proposer un contenu qualité et répondre à l'intention de recherche de l'internaute. Et surtout être le meilleur pour cela ! La difficulté est grande, de façon très claire !


Les moteurs sont des "obsédés textuels"

  •  Question un peu provocatrice, peut-on imaginer un site internet « sans contenu » ? On entend aujourd’hui certaines personnes penser encore que la technologie et la présentation de produits suffire à créer l’attrait… Qu’en est-il d’un point de vue technique (les moteurs) et du point de vue de la visibilité ?

Olivier Andrieu : On peut imaginer, hélas, un site Internet sans contenu de qualité rédigé par un être humain. C'est déjà le cas sur bon nombre de sites de spam avec de la "bouillie" générée automatiquement ou basée sur des textes spinnés (réécrits par des logiciels). Je ne parle pas des dernières annonces en termes d'intelligence artificielle qui font un peu froid dans le dos… Mais, en revanche, proposer un site web basé sur l'image et /ou la vidéo, sans (ou avec très peu de) texte ne fonctionne pas. Les moteurs sont des "obsédés textuels" et une page qui n'a pas de "text appeal" (un contenu textuel de qualité dans une certaine quantité minimale) aura le plus grand mal à obtenir une visibilité. Le tryptique Technique / Contenu / Liens est toujours indispensable en SEO. Et chaque angle du triangle est important !

  •  On évoque donc le retour en force des stratégies de contenus. Quels impacts peuvent-elles avoir sur la visibilité d’un site et son référencement ?

Olivier Andrieu : Voir ma réponse à la question 2. Il faut bien voir qu'il ne s'agit pas ici de texte de faible qualité mais bien de répondre et d'être le meilleur sur le Web pour répondre à l'intention de recherche de l'internaute, comme je le disais. Le challenge pour un rédacteur sera donc d'être le meilleur sur un sujet qu'il ne connaît pas forcément bien, surtout s'il ne travaille pas au sein de l'entreprise qui désire communiquer. Cela nécessite une opiniâtreté et une volonté, une conscience professionnelle sans faille.

Vous pensez qu'un expert est cher, mais avez-vous calculé combien vous coûte un incompétent ?

  •  On entend souvent dire que le travail d’un rédacteur est couteux ! Que répondriez-vous à une personne qui formulerait cette critique ?

Olivier Andrieu :  On connaît la formule : vous pensez qu'un expert est cher, mais avez-vous calculé combien vous coûte un incompétent ? La qualité, ça se paie. Et si vous voulez avoir une bonne visibilité sur le Web aujourd'hui, il n'existe pas d'autre voie. Je voie tous les jours des sites pénalisés par Google pour cause de contenu de faible qualité (et le filtre Panda en 2011 nous l'a bien fait comprendre). Pour être visible, il faut être légitime sur son marché. Et pour être légitime, il faut être le meilleur. Tout cela a un prix. Si on veut aller au moins cher, on le paiera un jour ou l'autre. Au prix fort, là aussi… Mais la surprise risque d'être désagréable.

SEO et rédactionnel : intégrer la recherche vocale !

  •  Aujourd’hui contenus rédactionnels et SEO sont indissociables du référencement et de la visibilité d’un site web. Côté Seo, quelles sont les tendances à intégrer pour 2019 ?

Olivier Andrieu : au niveau du rédactionnel, il faut se pencher sur la recherche vocale. Foncièrement, les méthodologies d'optimisation sont les mêmes, même si elles demandent quelques adaptations. Mais la forme de l'intention de recherche change : on vocalise une question là où, auparavant, on tapait des mots clés dans un formulaire. De nouveaux outils d'analyse des champs lexicaux et des questions posées voient le jour, les moteurs de recherche s'adaptent. Ca reste encore de la R&D en termes de SEO (il faudra encore attendre un peu pour que le vocal envahisse dans les faits notre quotidien), mais il faut se tenir prêt pour ne pas rater le wagon lorsque le train démarrera réellement… Donnons-nous 2 ou 3 ans pour être totalement prêt. Et on s'adaptera à cette nouvelle donne passionnante !

Merci !

À propos :

Stéphane Bourhis a enseigné à l’Université de Strasbourg où il était chargé de cours, soucieux de transmettre à ses étudiants, comme aux clients de Red-Act les moyens d’être autonomes, impactants et efficaces. 

Membre et Délégué régional de l’APCIG (Association Professionnelle des Chroniqueurs et Informateurs de la Gastronomie et du vin), il a à cœur d’accompagner les professionnels du tourisme, de la gastronomie, de l’hôtellerie et de la Restauration dans leur communication du quotidien y compris comme Community Manager externe.

Fondée en août 2004, l’agenceRed-Acta fait le choix de se spécialiser dans la communication « digitale », dans la conception-rédaction et la production de contenus à valeur ajoutée. Elle a développé des stratégies liées à l’image de marque, l’animation des réseaux sociaux et à l'accompagnement de personnalités politiques comme de chefs d'entreprises.

Les commentaires sont fermés.