7 OUVERT DU LUNDI AU DIMANCHE 8:00 à 18:00 Restons en Contact: +33 611 3229 07

Internet, SEO, réseaux sociaux : Comparons vin et contenu internet

Comparer vin et contenu internet, il faut oser, mais allons-y. Au commencement de l’Internet est l’écrit. Le code d’abord puis le contenu ensuite. Notons-le clairement et à moins de disposer d’un budget abyssal en publicité (et même), votre site Internet, comme votre présence sur les réseaux sociaux supposent la création d’un contenu régulier, frais, ciblé et adapté à vos prospects, fans et lecteurs.

Pas de bons vins d’Alsace sans un bon contenu

Certes, cela a un coût mais c’est le contenu rédactionnel et visuel qui fait la différence. Vu d’Alsace, j’aime à parler du vin pour expliquer cela.

Notre bouteille de vin est sympathique en elle-même. On la nomme, la flûte d’Alsace. Sachez qu’on la dit aussi «  à vin du Rhin » et que sa silhouette élancée et fine attire tous les regards.

Si elle attire l’œil. Cela ne suffit pas. On regarde ensuite d’où elle vient. L’étiquette, son charme, la police de caractère soulignent son alors identité. On sait qui la produit, son nom, son cépage… Nous voilà ravis.

Mais, ce qui fait la différence, c’est ce qu’il y a à l’intérieur : le vin, le contenu… Il est l’âme d’une maison, d’une cave, d’un lieu-dit. Le contenu est roi … Il deviendra plus tard ROI.

Pas de site internet sans bon contenu

La comparaison vous parle-t-elle ? Le site Internet et ses fondements, nom et balises primaires, sont l’équivalent de la « Flûte d’Alsace » sans laquelle le vin perdrait déjà en identité. Le vin, fruit de la rencontre de l’homme, des savoir-faire et des histoires à partager, est ainsi l’équivalent du contenu notamment rédactionnel des sites Internet.

Et si tel est le cas, la personne en charge du contenu a son importance. A la manière de celui qui entretient la vigne, elle entretient sa culture générale. Elle sait écouter comme le vigneron sait écouter sa vigne pousser, lui apporter ce dont elle a besoin. Le rédacteur se cultive, il lit, se forme aux dernières évolutions et aux derniers outils. Cela ne se voit pas mais est vital !

Le rédacteur est aussi celui qui fait la vendange d’informations. Il trie les bons mots comme d’autres les belles grappes, à la main. Le rédacteur est aussi - à son humble niveau - l’équivalent aujourd’hui du maître de chais … Si ce dernier connait les principes naturels de l’élevage d’un vin, il sait être technicien. Idem pour le rédacteur qui doit intégrer aujourd’hui les principes d’écriture techniques imposés par les moteurs de recherche dont Google.

Comparer production de vin et rédaction de contenus

Comparer production de vin et production de contenus ! L’idée peut choquer ou paraître manquer de respect mais il n’en est rien. Au contraire, elle met en valeur l’impératif du respect de deux voire plusieurs métiers, la passion des uns pour les produits de la terre, des autres pour les produits de l’esprit…

On prolongera l’idée …. Certains diront qu’un bon vin est cher, comme d’autres diront que les contenus d’un rédacteur, d’une rédactrice peuvent l’être. Pire, dans la rédaction comme dans le vin, certains tenteront d’acheter des contenus du bout du monde à bas prix, oubliant que s’ils feront la courte joie de certains, ils font à la fin la perte de tout le monde.

Après, la comparaison se prolonge. La dégustation d’un bon vin se compare à la lecture d’un bon texte. Tout y est. La robe, la couleur, le goût, le style, l’approche, et le souvenir court et long laissé en bouche. Il en va presque de même pour un texte.

On le découvre, le savoure. Il donne envie. Il invite ensuite au voyage, à la découverte, à l’achat.

La création de contenus est cette longue traine qui fait l’identité d’un site, ce petit-goût de "reviens-y" qui fait son attractivité, sa renommée, son supplément d’âme.

Le contenu, supplément d’âme

A la manière d’une bonne bouteille que l’on aime à avoir dans sa cave, il en va de même pour le livre, le magazine que l’on aime à conserver dans sa bibliothèque ou à faire sien  à chaque parution, pour le site que l’on aime redécouvrir régulièrement et cacher dans ses favoris.

Et les réseaux sociaux dans tout cela…

Ah les réseaux sociaux… Eux aussi supposent un contenu essentiel. Présenté autrement, comme un vin peut l’être en foire ou au comptoir d’un bar ou d’une cave, le post crée l’émotion, le souvenir, la découverte… et parfois, il ramène vers le site internet ou la découverte de l’esprit des lieux …

Finalement, comparer vin et contenu internet s’imposait … Le comprendre, c’est désormais regarder autrement sa stratégie de contenus et se dire qu’un rédacteur peut renforcer durablement votre image de marque. Il ne raconte pas des histoires, il écrit la vôtre ... ou vous aide à le faire ...

À propos :

Stéphane Bourhis a enseigné à l’Université de Strasbourg où il était chargé de cours, soucieux de transmettre à ses étudiants, comme aux clients de Red-Act les moyens d’être autonomes, impactants et efficaces. 

Membre et Délégué régional de l’APCIG (Association Professionnelle des Chroniqueurs et Informateurs de la Gastronomie et du vin), il a à cœur d’accompagner les professionnels du tourisme, de la gastronomie, de l’hôtellerie et de la Restauration dans leur communication du quotidien y compris comme Community Manager externe.

Fondée en août 2004, l’agenceRed-Acta fait le choix de se spécialiser dans la communication « digitale », dans la conception-rédaction et la production de contenus à valeur ajoutée. Elle a développé des stratégies liées à l’image de marque, l’animation des réseaux sociaux et à l'accompagnement de personnalités politiques comme de chefs d'entreprises.

Les commentaires sont fermés.